Registre National des Cancers de l’Enfant

Etude CADO-BIS CADO-BIS : Etude Haute-Résolution sur la prise en charge diagnostique et thérapeutique des Adolescents et des Jeunes Adultes (AJA, 15-24 ans) atteints de cancer 
Investigateur  Emmanuel Désandes, RNTSE, CHRU Nancy et INSERM UMRS 1153 - équipe EPICEA
Période d’étude 2015-2017
Objectifs Evaluer les filières de prise en charge et la qualité des soins des jeunes adultes (20-24 ans) atteints de cancer 
Collaborations

Registre National des Tumeurs Solides de l’Enfant (RNTSE, B. Lacour)

Registre National des Hémopathies malignes de l’Enfant (RNHE, J. Clavel)

INSERM UMRS 1153-équipe EPICEA (J. Clavel)

Registres généraux du cancer du Calvados (AV Guizard), du Doubs et Territoire de Belfort (AS Woronoff), de Gironde (R. Salamon), de l’Hérault (B. Trétarre), de l’Isère (M. Colonna), de Loire-Atlantique et Vendée (F. Molinié), de la Manche (S. Bara), de Lille et sa région (K. Jéhannin-Ligier), du Bas-Rhin (M. Velten), du Haut-Rhin (E. Marrer), de la Somme (O. Ganry), du Tarn (P. Grosclaude), de Haute Vienne (A. Vergnenegre)

Registres spécialisés du cancer : tumeurs digestives du Calvados (G. Launoy), hémopathies du Calvados (X. Troussard), tumeurs du système nerveux central de Gironde (I. Baldi), hémopathies malignes de Gironde (A. Monnereau)
Financement Ligue nationale contre le Cancer (Appel d’offres « Adolescents et Cancer ») 2013
Ligue nationale contre le Cancer (Appel d’offres « Adolescents et Cancer ») 2016
Réglementation CNIL DR-2014-412
Méthodes

L’étude a porté sur les AJA âgés de 15 à 24 ans révolus, atteints d’une affection maligne (hémopathie ou tumeur solide), ou d’une tumeur cérébrale quel que soit le grade de malignité, diagnostiqués entre le 1er janvier 2012 et le 31 décembre 2013, et domiciliés en France métropolitaine.

Le recueil des informations a été effectué par les registres participant à l’étude : données socio-démographiques (âge, sexe, lieu de résidence, date de naissance), données cliniques (antécédents, date de diagnostic, site, extension, histologie), données thérapeutiques (protocole, essai thérapeutique, séquence thérapeutique), données concernant le circuit des adolescents (au moment du diagnostic, du traitement et du suivi post-thérapeutique) et données de suivi (rechute, date des dernières nouvelles, état aux dernières nouvelles).
Résultats

L’étude a inclus 993 AJA : 412 adolescents (15-19 ans) et 581 jeunes adultes (20-24 ans).

La prise en charge des adolescents (15-19 ans) atteints de cancers diagnostiqués durant la période 2012-2013 s’est améliorée par rapport aux précédentes études réalisées : étude CADO (1988-1997, 10% de la population française) et étude EXECADO (2006-2007, 41% de la population française).

 On soulignera en particulier :

- une augmentation de la participation des oncopédiatres (dans des unités pédiatriques ou des unités AJA) dans le processus de prise en charge des 15-17 ans : 52,4% en 2012-2013 versus 51,1% en 2006-2007 versus 16,5% en 1988-1997 ;

- une augmentation de la proportion de passages en réunions de concertation plurisdisciplinaire (RCP) pour les 15-19 ans : 85,9% en 2012-2013 versus 53,9% en 2006-2007 ;

- une augmentation de la proportion de RCP mixtes associant au moins un oncopédiatre et onco-hématologue d’adultes pour les 15-19 ans : 22,9% en 2012-2013 versus 3,1% en 2006-2007 ;

- une augmentation de la proportion de 15-19 ans inclus dans une étude clinique randomisée ou non randomisée : 39,5% en 2012-2013 versus 27,1% en 2006-2007 versus 8,5% en 1988-1997.

L’étude CADO-BIS est la première étude française permettant de décrire les filières de prise en charge et la qualité des soins des jeunes adultes (20-24 ans) atteints de cancer. Après comparaison avec la prise en charge des adolescents âgés de 15 à 19 ans sur la même période (2012-2013), des recommandations pourraient être faites pour la tranche d’âge 20-24 ans :

- pour réduire le délai diagnostique, essentiellement pour les sarcomes des tissus mous : 49 semaines (21-86) chez les 20-24 ans versus 15 semaines (5-35) chez les 15-19 ans (p=0,02) ;

- pour favoriser la prise en charge dans des unités AJA : 10,0% chez les 20-24 ans versus 20,6% chez les 15-19 ans ;

- pour améliorer la proportion d’inclusion dans une étude clinique randomisée ou non randomisée pour les 20-24 ans : 16,8% chez les 20-24 ans versus 39,5% pour les 15-19 ans ;

- pour améliorer la proportion de passages en RCP mixtes : 84 ,5% dont 88,4% de RCP d’adultes, 10,5% de  RCP mixtes, et 1% de RCP pédiatriques.
 Publications  Desandes E, Brugieres L, Molinie F, Defossez G, Delafosse P, Jeahnnin-Ligier K, Velten M, Tretarre B, Amadeo B, Marrer E, Woronoff AS, Ganry O, Monnereau A, Preux PM, Troussard X, Daubisse-Marliac L, Bara S, Guizard AV, Baldi I, Launoy G, Clavel J, Lacour B. Adolescents and Young Adult Oncology Patients in France : heterogeneity in pathway in care. 2017, en cours.

Villejuif

INSERM
UMRS1153 Equipe 7
Bâtiment 15/16
16 avenue Paul Vaillant Couturier
94807 Villejuif Cedex

+33 (0)1 45 59 50 37
rnhe@inserm.fr

Nancy

Faculté de Médecine
BP 20199
9 avenue de la Forêt de Haye
54505 Vandoeuvre les Nancy Cedex

+33 (0)3 72 74 63 26
rntse@inserm.fr