Registre National des Cancers de l’Enfant

Etude CADO-BIS CADO-BIS : Etude Haute-Résolution sur la prise en charge diagnostique et thérapeutique des Adolescents et des Jeunes Adultes (AJA, 15-24 ans) atteints de cancer 
Investigateur  Emmanuel Désandes, RNTSE, CHRU Nancy et INSERM UMRS 1153 - équipe EPICEA
Période d’étude 2015-2017
Objectifs Evaluer les filières de prise en charge et la qualité des soins des jeunes adultes (20-24 ans) atteints de cancer 
Collaborations

Registre National des Tumeurs Solides de l’Enfant (RNTSE, B. Lacour)

Registre National des Hémopathies malignes de l’Enfant (RNHE, J. Clavel)

INSERM UMRS 1153-équipe EPICEA (J. Clavel)

Registres généraux du cancer du Calvados (AV Guizard), du Doubs et Territoire de Belfort (AS Woronoff), de Gironde (R. Salamon), de l’Hérault (B. Trétarre), de l’Isère (M. Colonna), de Loire-Atlantique et Vendée (F. Molinié), de la Manche (S. Bara), de Lille et sa région (K. Jéhannin-Ligier), du Bas-Rhin (M. Velten), du Haut-Rhin (E. Marrer), de la Somme (O. Ganry), du Tarn (P. Grosclaude), de Haute Vienne (A. Vergnenegre)

Registres spécialisés du cancer : tumeurs digestives du Calvados (G. Launoy), hémopathies du Calvados (X. Troussard), tumeurs du système nerveux central de Gironde (I. Baldi), hémopathies malignes de Gironde (A. Monnereau)
Financement Ligue nationale contre le Cancer (Appel d’offres « Adolescents et Cancer ») 2013
Ligue nationale contre le Cancer (Appel d’offres « Adolescents et Cancer ») 2016
Réglementation CNIL DR-2014-412
Méthodes

L’étude a porté sur les AJA âgés de 15 à 24 ans révolus, atteints d’une affection maligne (hémopathie ou tumeur solide), ou d’une tumeur cérébrale quel que soit le grade de malignité, diagnostiqués entre le 1er janvier 2012 et le 31 décembre 2013, et domiciliés en France métropolitaine.

Le recueil des informations a été effectué par les registres participant à l’étude : données socio-démographiques (âge, sexe, lieu de résidence, date de naissance), données cliniques (antécédents, date de diagnostic, site, extension, histologie), données thérapeutiques (protocole, essai thérapeutique, séquence thérapeutique), données concernant le circuit des adolescents (au moment du diagnostic, du traitement et du suivi post-thérapeutique) et données de suivi (rechute, date des dernières nouvelles, état aux dernières nouvelles).
Résultats

L’étude a inclus 993 AJA : 412 adolescents (15-19 ans) et 581 jeunes adultes (20-24 ans).

La prise en charge des adolescents (15-19 ans) atteints de cancers diagnostiqués durant la période 2012-2013 s’est améliorée par rapport aux précédentes études réalisées : étude CADO (1988-1997, 10% de la population française) et étude EXECADO (2006-2007, 41% de la population française).

 On soulignera en particulier :

- une augmentation de la participation des oncopédiatres (dans des unités pédiatriques ou des unités AJA) dans le processus de prise en charge des 15-17 ans : 52,4% en 2012-2013 versus 51,1% en 2006-2007 versus 16,5% en 1988-1997 ;

- une augmentation de la proportion de passages en réunions de concertation plurisdisciplinaire (RCP) pour les 15-19 ans : 85,9% en 2012-2013 versus 53,9% en 2006-2007 ;

- une augmentation de la proportion de RCP mixtes associant au moins un oncopédiatre et onco-hématologue d’adultes pour les 15-19 ans : 22,9% en 2012-2013 versus 3,1% en 2006-2007 ;

- une augmentation de la proportion de 15-19 ans inclus dans une étude clinique randomisée ou non randomisée : 39,5% en 2012-2013 versus 27,1% en 2006-2007 versus 8,5% en 1988-1997.

L’étude CADO-BIS est la première étude française permettant de décrire les filières de prise en charge et la qualité des soins des jeunes adultes (20-24 ans) atteints de cancer. Après comparaison avec la prise en charge des adolescents âgés de 15 à 19 ans sur la même période (2012-2013), des recommandations pourraient être faites pour la tranche d’âge 20-24 ans :

- pour réduire le délai diagnostique, essentiellement pour les sarcomes des tissus mous : 49 semaines (21-86) chez les 20-24 ans versus 15 semaines (5-35) chez les 15-19 ans (p=0,02) ;

- pour favoriser la prise en charge dans des unités AJA : 10,0% chez les 20-24 ans versus 20,6% chez les 15-19 ans ;

- pour améliorer la proportion d’inclusion dans une étude clinique randomisée ou non randomisée pour les 20-24 ans : 16,8% chez les 20-24 ans versus 39,5% pour les 15-19 ans ;

- pour améliorer la proportion de passages en RCP mixtes : 84 ,5% dont 88,4% de RCP d’adultes, 10,5% de  RCP mixtes, et 1% de RCP pédiatriques.
 Publications  Desandes E, Brugieres L, Molinie F, Defossez G, Delafosse P, Jeahnnin-Ligier K, Velten M, Tretarre B, Amadeo B, Marrer E, Woronoff AS, Ganry O, Monnereau A, Preux PM, Troussard X, Daubisse-Marliac L, Bara S, Guizard AV, Baldi I, Launoy G, Clavel J, Lacour B. Adolescents and Young Adult Oncology Patients in France : heterogeneity in pathway in care. 2017, en cours.
Etude MOBI-EXPO MOBI-EXPO : Détermination de l’exposition au téléphone mobile
Investigateur Martine Hours, Unité Epidémiologie et Surveillance Transport Travail Environnement (UMRESTTE) UMR T9405 - Lyon - pour le volet français
Période d’étude 2012-2014
Objectifs L'étude internationale MOBI-EXPO a pour objectif principal de caractériser l’usage du téléphone mobile par les jeunes et de valider les informations sur l’usage du téléphone portable recueillies par questionnaire.
Collaborations  Global Health Institute Barcelona (IS Global), Barcelone (E. Cardis),

Université d’Utrecht (Pays-Bas),

Laboratoire de recherche en télécommunications (Whist Lab, France),

Institut français des sciences et technologies (IFSTARR, France),

Association pour la Recherche Epidémiologique dans les Cancers de l’Enfant et l’Adolescent (ARECEA),

Registre National des Tumeurs Solides de l’Enfant (RNTSE, B. Lacour), CHRU Nancy et INSERM UMRS 1153-équipe EPICEA
Financement  Agence Nationale de Sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’Environnement et du Travail
Réglementation CNIL DR-2010-303, DR-2012-490, avenant 1622882
Méthodes

L’étude MOBI-EXPO rassemble des unités de recherche de 12 pays : Australie, Canada, France, Allemagne, Grèce, Israël, Italie, Japon, Pays-Bas, Corée, Nouvelle Zélande, Espagne. Elle inclut dans chaque pays participant 90 volontaires âgés de 10 à 24 ans, utilisant un mobile au moins une fois par semaine.

Les volontaires sont sélectionnés au sein de trois classes d’âge : 10-14, 15-19, et 20-24 ans. Pour la France, les volontaires sont recrutés dans les mêmes zones géographiques que les cas et témoins inclus dans l’étude MOBI-KIDS : Alsace, Lorraine, Ile-de-France Petite-Couronne, Rhône-Isère, Hérault, Bouches-du-Rhône, Gironde.

Cette étude a consisté en l’installation d’une application dédiée sur le téléphone des volontaires ou par le prêt d’un téléphone sur lequel figure cette application si le téléphone du participant n’est pas compatible. Elle a permis de comparer l’utilisation estimée par le volontaire, recueillie par questionnaire, avec son utilisation réelle enregistrée via l’application (nombre et durée des appels, latéralité, nombre de messages envoyés...). Les réponses ont également été comparées aux relevés fournis par les opérateurs avec l’accord des volontaires.

Résultats

Un total de 534 volontaires ont participé à l’étude et ont complété le questionnaire six mois après l’utilisation de l’application, dont 65 volontaires pour la France.

Le nombre et la durée d’appels étaient plus élevés chez les filles que chez les garçons, chez les 20-24 ans et chez les jeunes des classes sociales les moins favorisées. Ces indicateurs sont néanmoins estimés avec beaucoup d’imprécision et des différences importantes existent entre les pays. Globalement, les participants tendaient à surestimer leur durée totale d’utilisation et à sous-estimer leur nombre d’appel. La latéralité et l’utilisation de kits mains libres sont aussi estimées avec beaucoup d’incertitude.

Publications

Goedhart G, Vrijheid M, Wiart J, Hours M, Kromhout H, Cardis E, Eastman Langer C, de Llobet Viladoms P, Massardier-Pilonchery A, Vermeulen R. Using software-modified smartphones to validate self-reported mobile phone use in young people: A pilot study. Bioelectromagnetics. 2015 Oct;36(7):538-43

Langer C, de Llobet P, Dalmau A, Wiart J, Goedhart G, Hours M, Benke G, Bouka E, Bruchim R, Choi KH, Eng A, Ha M, Karalexi M, Kiyohara  K, Kojimahara  N, Krewski D, Kromhout H, Lacour B, Mannetje A, Maule M, Migliore E, Mohipp C, Momoli F, Petridou E, Radon K, Remen T, Sadetzki S, Sim M, Weinmann T, Vermeulen R, Cardis E, Vrijheid M. Patterns of cellular phone use among young people in 12 countries: Implications for RF exposure. Environ Int, 2017, 107 : 65-74

Goedhart G, van Wel L, Langer CE, et al. Recall of mobile phone usage and laterality in young people: the multinational Mobi-Expo study. 2017, en cours.

Etude ESCALE

ESCALE - Etude cas-témoins sur les cancers de l’enfant (leucémies, lymphomes, tumeurs cérébrales, neuroblastomes)

Investigateur Jacqueline Clavel -  INSERM UMRS 1153 – équipe EPICEA
Période d’étude 2003-2004
Objectifs

 - Etudier l'influence, sur le risque de cancer chez l'enfant, du déroulement de la grossesse, des caractéristiques de l’enfant à la naissance, de l’environnement de l’enfant in utero ou au cours de l’enfance, lié à la profession ou au mode de vie de ses parents, ou lié au voisinage de ses résidences successives, des antécédents familiaux de cancer, de malformations congénitales, ou de maladies auto-immunes….

- Identifier des facteurs de prédisposition génétique susceptibles de moduler le rôle de ces facteurs, notamment les polymorphismes des gènes impliqués dans le transport et le métabolisme des xénobiotiques, dans la réparation de l'ADN, dans la réponse immunitaire, ou dans le développement embryonnaire et la différenciation cellulaire…

- Etudier les interactions entre ces ensembles de polymorphismes et les facteurs environnementaux.

Collaborations

SFCE, Services d’hémato-oncologie et de neurochirurgie pédiatriques,

Institut CSA, CRB Epigenetec (INSERM U775), CNG, Géocible, Integragen

Financement Fondation de France, ARC, AFSSAPS, Cent pour Sang la Vie, Inserm, AFSSET, ANR, INCA
Réglementatlon CNIL (902162) – RBM (DGS 2003/0259)
Méthodes

L’étude ESCALE a été réalisée en 2003-2004 sur l’ensemble du territoire métropolitain. Elle a inclus :

- 1466 cas ayant eu un diagnostic de leucémie (764), lymphome de Hodgkin (130), lymphome non hodgkiniens (166), tumeur cérébrale maligne (209) ou neuroblastome (197) avant l’âge de 15 ans.

- 1681 témoins de même âge et de même sexe en moyenne que les cas, sélectionnés par quotas en population générale.

Les mères biologiques des enfants cas et témoins ont été interrogées par téléphone, de façon standardisée, sur les antécédents de l’enfant et de sa famille et sur son environnement.

Un prélèvement a été réalisé sous réserve du consentement informé des parents. Il s’agissait de sang (cas) ou de salive (témoins, parents des cas, apparentés en cas d’antécédents familiaux).

Publications

 Leucémies de l’enfant

-     Caractéristiques périnatales, vaccinations

Mallol-Mesnard N, Menegaux F, Auvrignon A, Auclerc MF, Bertrand Y, Nelken B, Robert A, Michel G, Margueritte G, Perel Y, Méchinaud F, Bordigoni P, Leverger G, Baruchel A, Hémon D, Clavel J. Vaccination and the risk of childhood acute leukaemia: The ESCALE study (SFCE). Int J Epidemiol 2007;36(1):110-6.

Amigou A, Rudant J, Orsi L, Goujon-Bellec S, Leverger G, Baruchel A, Bertrand Y, Nelken B, Plat G, Michel G, Haouy S, Chastagner P, Ducassou S, Rialland X, Hémon D, Clavel J. Folic acid supplementation, MTHFR and MTRR polymorphisms, and the risk of childhood leukemia: The ESCALE study (SFCE). Cancer Causes Control 2012;23(8):1265-77.

Rudant J, Amigou A, Orsi L, Althaus T, Leverger G, Baruchel A, Bertrand Y, Nelken B, Plat G, Michel G, Sirvent N, Chastagner P, Ducassou S, Rialland X, Hémon D, Clavel J. Fertility treatments, congenital malformations, fetal loss, and childhood acute leukemia: The ESCALE study (SFCE). Pediatr Blood Cancer 2013;60(2):301-8.

-     Consommations de tabac, alcool ou café pendant la grossesse

Rudant J, Menegaux F, Leverger G, Baruchel A, Lambilliotte A, Bertrand Y, Patte C, Pacquement H, Vérité C, Robert A, Michel G, Margueritte G, Gandemer V, Hémon D, Clavel J. Childhood hematopoietic malignancies and parental use of tobacco and alcohol: The ESCALE study (SFCE). Cancer Causes Control 2008;19(10):1277-90.

Bonaventure A, Goujon-Bellec S, Rudant J, Orsi L, Leverger G, Baruchel A, Bertrand Y, Nelken B, Pasquet M, Michel G, Sirvent N, Bordigoni P, Ducassou S, Rialland X, Zelenika D, Hémon D, Clavel J. Maternal smoking during pregnancy, genetic polymorphisms of metabolic enzymes, and childhood acute leukemia: The ESCALE study (SFCE). Cancer Causes Control 2012;23(2):329-45.

Bonaventure A, Rudant J, Goujon-Bellec S, Orsi L, Leverger G, Baruchel A, Bertrand Y, Nelken B, Pasquet M, Michel G, Sirvent N, Bordigoni P, Ducassou S, Rialland X, Zelenika D, Hémon D, Clavel J. Childhood acute leukemia, maternal beverage intake during pregnancy, and metabolic polymorphisms. Cancer Causes Control 2013 :24(4):783-93.

-     Stimulations immunitaires précoces, allaitement, infections banales précoces

Rudant J, Orsi L, Menegaux F, Petit A, Baruchel A, Bertrand Y, Lambilliotte A, Robert A, Michel G, Margueritte G, Tandonnet J, Mechinaud F, Bordigoni P, Hémon D, Clavel J. Childhood acute leukemia, early common infections, and allergy: The ESCALE study. Am J Epidemiol 2010;172(9):1015-27.

-     Environnement général

Rudant J, Menegaux F, Leverger G, Baruchel A, Nelken B, Bertrand Y, Patte C, Pacquement H, Vérité C, Robert A, Michel G, Margueritte G, Gandemer V, Hémon D, Clavel J. Household exposure to pesticides and risk of childhood hematopoietic malignancies: The ESCALE study (SFCE). Environ Health Perspect 2007;115(12):1787-93.

Brosselin P, Rudant J, Orsi L, Leverger G, Baruchel A, Bertrand Y, Nelken B, Robert A, Michel G, Margueritte G, Perel Y, Mechinaud F, Bordigoni P, Hémon D, Clavel J. Acute childhood leukaemia and residence next to petrol stations and automotive repair garages: The ESCALE study (SFCE). Occup Environ Med 2009;66(9):598-606.

Amigou A, Sermage-Faure C, Orsi L, Leverger G, Baruchel A, Bertrand Y, Nelken B, Robert A, Michel G, Margueritte G, Perel Y, Mechinaud F, Bordigoni P, Hémon D, Clavel J. Road traffic and childhood leukemia: The ESCALE study (SFCE). Environ Health Perspect 2011;119(4):566-72

-     Antécédents familiaux, facteurs génétiques

Rudant J, Menegaux F, Leverger G, Baruchel A, Nelken B, Bertrand Y, Hartmann O, Pacquement H, Vérité C, Robert A, Michel G, Margueritte G, Gandemer V, Hémon D, Clavel J. Family history of cancer in children with acute leukemia, Hodgkin's lymphoma or non-hodgkin's lymphoma: The ESCALE study (SFCE). Int J Cancer 2007;121(1):119-26.

Orsi L, Rudant J, Bonaventure A, Goujon-Bellec S, Corda E, Evans TJ, Petit A, Bertrand Y, Nelken B, Robert A, Michel G, Sirvent N, Chastagner P, Ducassou S, Rialland X, Hémon D, Milne E, Scott RJ, Baruchel A, Clavel J. Genetic polymorphisms and childhood acute lymphoblastic leukemia: GWAS of the ESCALE study (SFCE). Leukemia 2012;26(12):2561-4.

Rudant J, Orsi L, Bonaventure A, Goujon-Bellec S, Corda E, Baruchel A, Bertrand Y, Nelken B, Robert A, Michel G, Sirvent N, Chastagner P, Ducassou S, Rialland X, Hémon D, Leverger G, Clavel J. Are ARID5B and IKZF1 polymorphisms also associated with childhood acute myeloblastic leukemia: The ESCALE study (SFCE)? Leukemia 2013 ;27(3):746-8.

Rudant J, Orsi L, Bonaventure A, Goujon-Bellec S, Baruchel A, Petit A, Bertrand Y, Nelken B, Pasquet M, Michel G, Saumet L, Chastagner P, Ducassou S, Réguerre Y, Hémon D, Clavel J. ARID5B, IKZF1 and non-genetic factors in the etiology of childhood acute lymphoblastic leukemia: The ESCALE study. PLoS ONE. 10(3):e0121348.  (2015b)

Autres localisations de cancer

Mallol-Mesnard N, Menegaux F, Lacour B, Hartmann O, Frappaz D, Doz F, Bertozzi AI, Chastagner P, Hémon D, Clavel J. Birth characteristics and childhood malignant central nervous sytem tumors: The ESCALE study (French society for childhood cancer). Cancer Detect Prev 2008;32(1):79-86.

Plichart M, Menegaux F, Lacour B, Hartmann O, Frappaz D, Doz F, Bertozzi AI, Defaschelles AS, Pierre-Kahn A, Icher C, Chastagner P, Plantaz D, Rialland X, Hémon D, Clavel J. Parental smoking, maternal alcohol, coffee and tea consumption during pregnancy and childhood malignant central nervous system tumours: The ESCALE study (SFCE). Eur J Cancer Prev 2008;17(4):376-83.

Munzer C, Menegaux F, Lacour B, Valteau-Couanet D, Michon J, Coze C, Bergeron C, Auvrignon A, Bernard F, Thomas C, Vannier JP, Kanold J, Rubie H, Hémon D, Clavel J. Birth-related characteristics, congenital malformation, maternal reproductive history and neuroblastoma: The ESCALE study (SFCE). Int J Cancer 2008;122(10):2315-21.

Rudant J, Orsi L, Monnereau A, Patte C, Pacquement H, Landman-Parker J, Bergeron C, Robert A, Michel G, Lambilliotte A, Aladjidi N, Gandemer V, Lutz P, Margueritte G, Plantaz D, Méchinaud F, Hémon D, Clavel J. Childhood Hodgkin's lymphoma, non-hodgkin's lymphoma and factors related to the immune system: The escale study (SFCE). Int J Cancer 2011;129(9):2236-47.

Rios P, Bailey HD, Orsi L, Lacour B, Valteau-Couanet D, Levy D, Corradini N, Leverger G, Defachelles AS, Gambart M, Sirvent N, Thebaud E, Ducassou S, Clavel J. Risk of neuroblastoma, birth-related characteristics, congenital malformations and perinatal exposures: A pooled analysis of the ESCALE and ESTELLE French studies (SFCE).  Int J Cancer. 139(9):1936-48. (2016)

Rios P, Bailey HD, Lacour B, Valteau-Couanet D, Michon J, Bergeron C, Boutroux H, Defachelles AS, Gambart M, Sirvent N, Thebaud E, Ducassou S, Orsi L, Clavel J. Maternal use of household pesticides during pregnancy and risk of neuroblastoma in offspring. A pooled analysis of the ESTELLE and ESCALE French studies (SFCE). Cancer Causes Control. Epub ahead of print 10.1007/s10552-017-0944-5  (2017)

Bailey HD, Lacour B, Guerrini-Rousseau L, Bertozzi A, Leblond P, Faure-Conter C, Pellier I, Freycon C, Doz F, Puget S, Ducassou S, Orsi L, Clavel J. Parental smoking, maternal alcohol, coffee and tea consumption and the risk of childhood brain tumours: The ESTELLE and ESCALE studies (SFCE, France). Cancer Causes Control. 28(7):719-32 (2017)

Bailey HD, Rios P, Lacour B, Guerrini-Rousseau L, Bertozzi AI, Leblond P, Faure-Conter C, Pellier I, Freycon C, Michon J, Puget S, Ducassou S, Orsi L, Clavel J. Factors related to pregnancy and birth and the risk of childhood brain tumours: The ESTELLE and ESCALE studies (SFCE, France). Int J Cancer. 140(8):1757-69. (2017)

Thèses

Jérémie Rudant, « Facteurs de risque environnementaux et familiaux des hémopathies malignes de l'enfant » (dir. J. Clavel), Université Paris-Sud, soutenue en 2009

Alicia Amigou, « Etude des facteurs de risque des leucémies de l'enfant » (dir. J. Clavel), Université Paris-Sud,  soutenue en 2013

Audrey Bonaventure, « Facteurs de risque des leucémies de l'enfant » (dir. J. Clavel), Université Paris-Sud, soutenue en 2014

Roula Ajrouche, « Facteurs de risque des leucémies de l'enfant » (dir. J. Rudant et J. Clavel), Université Paris-Sud, soutenue en 2015

Astrid Coste, « Rôle des expositions environnementales aux rayons ultraviolets naturels et aux pesticides liés aux activités agricoles et hémopathies malignes de l’enfant » (dir. J. Clavel), Université Paris-Descartes,  soutenue en 2017

Paula Rios, «Facteurs de risque environnementaux et périnataux des neuroblastomes de l'enfant » (dir. J. Clavel), Université Paris-Descartes, en cours

Nicolas Vidart, «Facteurs de risque environnementaux des tumeurs cérébrales de l'enfant » (dir. J. Clavel), Université Paris-Descartes, en cours

Consortium

CLIC – Childhood Leukemia International Consortium

Investigateur

Jacqueline Clavel, Stéphanie Goujon-Bellec, Denis Hémon, Laurent Orsi, Jérémie Rudant - INSERM UMRS 1153 - équipe EPICEA

Objectifs L'objectif du consortium est d'étudier les facteurs de risque des leucémies de l’enfant.
Collaborations http://circle.berkeley.edu/research/childhood-leukemia-international-consortium/
 Méthodes

Un article de référence en décrit la méthodologie :

Metayer C, Milne E, Clavel J, Infante-Rivard C, Petridou E, Taylor M, Schüz J, Spector LG, Dockerty JD, Magnani C, Pombo-de-Oliveira MS, Sinnett D, Murphy M, Roman E, Monge P, Ezzat S, Mueller BA, Scheurer ME, Armstrong BK, Birch J, Kaatsch P, Koifman S, Lightfoot T, Bhatti P, Bondy ML, Rudant J, O'Neill K, Miligi L, Dessypris N, Kang AY, Buffler PA. The childhood leukemia international consortium. Cancer Epidemiol 2013:37(3):336-47.

L'équipe EPICEA contribue aux données du consortium par les études ESCALE et ESTELLE et deux anciennes études ADELE et ELECTRE.

Publications

Marcotte EL, Thomopoulos TP, Infante-Rivard C, Clavel J, Petridou ET, Schüz J, Ezzat S, Dockerty JD, Metayer C, Magnani C, Scheurer ME, Mueller BA, Mora AM, Wesseling C, Skalkidou A, Rashed WM, Francis SS, Ajrouche R, Erdmann F, Orsi L, Spector LG.  Caesarean delivery and risk of childhood leukaemia: a pooled analysis from the Childhood Leukemia International Consortium (CLIC).  Lancet Haematol. 2016; 3(4):e176-85. 

Metayer C, Milne E, Dockerty JD, Clavel J, Pombo-de-Oliveira MS, Wesseling C, Spector LG, Schuz J, Petridou E, Ezzat S, Armstrong BK, Rudant J, Koifman S, Kaatsch P, Moschovi M, Rashed W, Selvin S, McCauley K, Kang AY, Hung RJ, Buffler PA, Infante-Rivard C. Maternal supplementation with folic acid and other vitamins before and during pregnancy and risk of leukemia in the offspring: A childhood leukemia international consortium (CLIC) study. Epidemiology. 2013; 73(8). 

Bailey H, Fritschi L, Infante-Rivard C, Glass DC, Miligi L, Dockerty JD, Lightfoot T, Clavel J, Roman E, Spector LG, Kaatsch P, Metayer C, Magnani C, Milne E, Polychronopoulou S, Simpson J, Rudant J, Sidi V, Rondelli R, Orsi L, Kang A, Petridou E, Schuz J. Parental occupational pesticide exposure and the risk of chilhdood leukemia in the offspring: findings from the Childhood Leukemia International Consortium. Int. J. Cancer. 2014;135(9):2157-72). 

Zhang L, Samad A, Pombo-de-Oliveira MS, Scelo G, Smith MT, Feusner J, Wiemels JL, Metayer C. Global characteristics of childhood acute promyelocytic leukemia. Blood Rev. 2014; 29(2):101-25.

Milne E, Greenop KR, Metayer C, Schuz J, Petridou E, Pombo-de-Oliveira MS, Infante-Rivard C, Roman E, Dockerty JD, Spector LG, Koifman S, Orsi L, Rudant J, Dessypris N, Simpson J, Lightfoot T, Kaatsch P, Baka M, Faro A, Armstrong BK, Clavel J, Buffler PA. Fetal growth and childhood acute lymphoblastic leukemia: findings from the Childhood Leukemia International Consortium (CLIC). Int. J. Cancer. 2013; 133(12):2968-2979.

Bailey H, Fritschi L, Metayer C, Infante-Rivard C, Magnani C, Petridou E, Roman E, Spector LG, Kaatsch P, Clavel J, Milne E, Dockerty JD, Glass DC, Lightfoot T, Miligi L, Rudant J, Baka M, Rondelli R, Amigou A, Simpson J, Kang AY, Moschovi M. Parental occupational paint exposure and risk of childhood leukemia in the offspring: Findings from the Childhood Leukemia International Consortium. Cancer Causes Control. 2014; 25(10):1351-1367.

Rudant J, Lightfoot T, Urayama K, Petridou E, Dockerty J, Magnani C, Milne E, Spector L, Ashton L, Dessypris N, Kang A, Miller M, Rondelli R, Simpson J, Stiakaki E, Orsi L, Roman E, Metayer C, Infante-Rivard C, Clavel J. Childhood acute lymphoblastic leukemia and indicators of early immune stimulation: a Childhood Leukemia International Consortium (CLIC) Study. Am. J. Epidemiol. 2014; 181(8):549-62.

Bailey HD, Metayer C, Milne E, Petridou E, Infante-Rivard C, Spector LG, Clavel J, Dockerty JD, Zhang L, Armstrong BK, Rudant J, Fritschi L, Amigou A, Chatzipadelis E, Kang AY, Stiakaki E, Joachim Schüz. Home paint exposures and risk of childhood acute lymphoblastic leukemia: Findings from the Childhood Leukemia International Consortium. Cancer Causes Control; 2015 26(9):1257-70.
Etude MOBI-KIDS France

MOBI-KIDS France : Technologies de communication, environnement et tumeurs cérébrales chez les jeunes

Investigateur Brigitte Lacour, RNTSE CHRU Nancy et INSERM UMRS 1153 - équipe EPICEA
Période d'étude 2009-2015
Objectifs

L'étude internationale MOBI-KIDS a pour objectif d’évaluer le risque potentiel de tumeur cérébrale chez l’enfant et l’adolescent lié à l’exposition aux champs électromagnétiques générés par les téléphones mobiles et par d'autres sources d'exposition dans leur environnement.

Collaborations 

Global Health Institute Barcelona (IS Global), Barcelone (E. Cardis)

UMRESTTE, UMRT 9405, Lyon (M. Hours)

ARECEA (Association pour la Recherche Epidémiologique dans les Cancers de l’Enfant et l’Adolescent)

Registre National des Tumeurs Solides de l’Enfant (RNTSE, B. Lacour)

Financement

Commission Européenne (7th Framework Programme)

Fondation Santé et Radiofréquences (Appel à Projets 2008)

Fondation Pfizer (Appel à Projets 2011)

Agence Nationale de Sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’Environnement et du Travail (APREST 2013 « Radiofréquences »)

INCa (subvention hors appel à projets 2013)

Ligue nationale contre le cancer (Appel d’offres « Adolescents et cancer » 2013).

Réglementation CNIL DR-2010-303 et DR-2012-490
Méthodes

L’étude Mobi-Kids est une enquête épidémiologique internationale prospective de type cas/témoins, impliquant 14 pays : Australie, Autriche, Canada, France, Allemagne, Grèce, Inde, Israël, Italie, Japon, Pays-Bas, Corée, Nouvelle Zélande, Espagne. L’exposition aux radiofréquences générée par l’utilisation du téléphone mobile est comparée chez deux populations parmi les jeunes de 10 à 24 ans :

- les cas : patients présentant une tumeur cérébrale primitive, bénigne ou maligne ;

- les témoins : patients opérés pour appendicite, appariés aux cas sur l’âge, le sexe et le département de résidence.

En France, l’étude s’est déroulée dans 16 départements représentant 7 régions : Alsace, Lorraine, Ile-de-France Petite-Couronne, Rhône-Isère, Hérault, Bouches-du-Rhône, Gironde.  Le recrutement des cas s’est fait de mars 2011 à décembre 2014. Les données ont été recueillies par interview en face à face à l'aide d'un questionnaire détaillé, portant sur des facteurs socio-démographiques, les lieux de résidence successifs, les différentes expositions à des facteurs environnementaux dont l'utilisation de téléphone portable. Ce travail de recueil et d’interviews des cas et des témoins s’est poursuivi jusqu’en avril 2015.

Parallèlement, des études de validation de données ont été menées : localisation précise des tumeurs sur un logiciel spécifique (Gridmaster), validation des diagnostics histologiques sur un échantillon de cas (20%) et vérification.

Les données déclarées par les cas et les témoins sur le temps d'exposition aux téléphones portables sont confrontées aux relevés des opérateurs téléphoniques.

Résultats

Sur le plan international, le recrutement a atteint en mars 2016 le nombre total de 901 cas et 1 922 témoins inclus. La France se place en troisième position des pays recruteurs avec un peu plus de 10% de la totalité des inclusions : 104 cas et 188 témoins inclus, soit un ratio de 1,8 témoins par cas, proche des 2 témoins par cas attendus.

Les analyses internationales sont actuellement en cours, prenant en compte les résultats des études de validation et des questionnaires non-répondants. Deux types d’analyses sont menées : une portant sur le lien entre tumeurs cérébrales et caractéristiques de l’utilisation des mobiles (en particulier nombre d’années, durée des appels, nombre d’appels), et l’autre en fonction de l’exposition aux courants électriques de basse fréquence (ELF) et aux radiofréquences (RF) à la localisation de la tumeur.

Des travaux spécifiques ont été menés sur l’estimation de l’exposition tenant compte des facteurs techniques liés au téléphone lui-même et au système de communication utilisé, mais également de la façon dont le téléphone est utilisé. Des algorithmes ont été développés pour évaluer le SAR (Specific Absorption Rate = Débit d’Absorption Spécifique) à la localisation de la tumeur pour les radiofréquences (RF) et pour les courants électriques de basse fréquence (ELF). Un algorithme pour l’estimation de l’exposition due à des dispositifs dans l’environnement général a également été développé.

Les résultats complets seront diffusés après les publications internationales.

Quelques données descriptives sont disponibles :

Population

Au niveau international, 901 cas et 1922 témoins éligibles ont participé à l’étude, dont 103* cas et 188 témoins dans l’étude française. Les moyennes d’âge étaient de 16,3 ans pour les cas et 16,0 ans pour les témoins en France, très proches de celles de l’étude internationale (16,5 et 16,6 ans respectivement).

Cas de tumeurs

La répartition selon la localisation montre une fréquence un peu plus élevée des tumeurs du cervelet et du tronc cérébral en France (25,6% et 12,0% versus 21,3% et 8,7% respectivement pour l’ensemble des pays), allant de pair avec une proportion plus importante de tumeurs médianes (34% versus 23%). On constate une très légère prédominance du côté gauche, que ce soit dans l’échantillon français ou pour l’ensemble des cas.

Expositions

La grande majorité des jeunes sont des utilisateurs réguliers du téléphone portable : 85,5% en France, 84,2 % pour l’ensemble des pays.

Le nombre moyen d’appels passés par jour est de 1,6 au début de l’utilisation du mobile, et de 3,7 pour l’utilisation plus récente. La durée quotidienne de communication passe de 5,4 mn/jour en début d’utilisation à 17,7 mn/jour pour l’utilisation récente. Il est néanmoins nécessaire de pondérer ces indicateurs d’utilisation dans l’analyse car les études de validation comme MOBI-EXPO montrent que les utilisateurs ont tendance à sous-estimer le nombre d’appels mais à sur-estimer leur durée.

Les autres sources d’exposition aux RF sont le WiFi, surtout à la maison (91% des cas), plus rarement à l’école (25%) ou dans d’autres endroits (17%). Quant aux expositions aux autres champs électromagnétiques basse fréquence, on trouve le chargeur de téléphone (45%), le sèche-cheveux ou lisseur (42%), le radio-réveil (31%), les plaques à induction (17%), la télévision (16%) et plus rarement, la station de base du téléphone sans fil (7%).

Publications 

Un site internet est dédié à cette étude : http://www.mbkds.com

Lacour B, Delmas D, pour l’équipe Mobi-Kids France. Etude MOBI-KIDS « Technologies de communication, Environnement et Tumeurs Cérébrales chez les jeunes ». Profession Cancérologue, 2010, 21(1) :26.

Rémen T, Delmas D, Hours M, Lacour B. Etude MOBI-KIDS : Technologies de communication, expositions environnementales et tumeurs cérébrales chez les jeunes [MOBI-KIDS study : Communication technology, environment and brain tumours in young people]. Revue d'Oncologie Hématologie Pédiatrique, 2014, 2 :4-29.

Sadetzki S, Eastman Langer C, Bruchim R, Kundi M, Merletti F, Vermeulen R, Kromhout H, Lee AK, Maslanyj M, Sim M, Taki M, Wiart J, Armstrong B, Milne E, Benke G, Schattner R, Hutter HP, Woehrer A, Krewski D, Mohipp C, Momoli F, Ritvo P, Spinelli J, Lacour B, Delmas D, Remen T, Radon K, Weinmann T, Klostermann S, Heinrich S, Petridou E, Bouka E, Panagopoulou P, Dikshit R, Nagrani R, Even-Nir H, Chetrit A, Maule M, Migliore E, Filippini G, Miligi L, Mattioli S, Yamaguchi N, Kojimahara N, Ha M, Choi KH, Mannetje A, Eng A, Woodward A, Carretero G, Alguacil J, Aragones N, Morales Suare-Varela M, Goedhart G, Schouten-van Meeteren AY, Reedijk AM, Cardis E. The MOBI-Kids study protocol: Challenges in assessing childhood and adolescent exposure to electromagnetic fields from wireless telecommunication technologies and possible association with brain tumor risk. Front Public Health, 2014, 2 : article 124.

Calderon C, Ichikawa H, Taki M, Wake K, Addison D, Mee T, Maslanyj M, Kromhout H, Lee AK, Sim MR, Wiart J, Cardis E. ELF exposure from mobile and cordless phones for the epidemiological MOBI-Kids study. Environ Int. 2017 Apr;101:59-69. doi: 10.1016/j.envint.2017.01.005.

Turner MC, Gracia-Lavedan E, Langer CE, Castano-Vinyals G, Momoli F, Kundi M, Maule M, Merletti F, Sadetzki S, Vermeulen R, Albert A, Alguacil J, Aragones N, Badia F, Bruhim R, Carretero G, Kojimahara N, Lacour B, Morales-Suarez-Varela M, Radon K, Remen T, Weinmann T, Yamaguchi N, Cardis E. Quantifying Nonparticipation Selection Bias in the MOBI-KIDS Study. 2017, en cours

Etude GEOCAP

GEOCAP - Etude cas-témoins basée sur la Géolocalisation des Cancers Pédiatriques

Investigateur Jacqueline Clavel, Denis Hémon -  INSERM UMRS 1153 – équipe EPICEA
Période d'étude 2002-…
Objectifs

Objectif principal : étudier l'influence de plusieurs expositions environnementales sur le risque de cancer de l'enfant

- proximité de lignes à haute tension et exposition aux champs électriques et magnétiques à extrêmement basse fréquence,

- proximité des voies de circulation automobile et exposition environnementale au benzène et à d’autres polluants

- exposition des lieux d'habitation aux radiations ionisantes naturelles, en particulier au radon et au rayonnement gamma

- proximité des centrales nucléaires de production d’éléctricité

- proximité de champs de culture

- niveau socio-économique de l’IRIS de résidence

Objectif secondaire : estimer l’exposition de la population générale de moins de 15 ans à ces différents facteurs.

Collaborations

INSEE, Geocible, IGN

IRSN/DRPH/SER, IRSN/DRPH/SRBE, IRSN/PRP-DGE/SEDRAN/BRN, RTE, InVS/DSE, AIRPARIF, ADEME

Financement

EDF, Fondation Pfizer, Institut national de Veille Sanitaire (InVS), Agence Nationale de la Recherche (ANR) -Investissement d’Avenir HOPE-EPI, Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES), Fondation ARC pour la recherche sur le cancer, Institut National Du Cancer (INCa), Cancéropôle d’île de France

Réglementatlon CNIL Registre National des Hémopathies malignes de l’Enfant (n°998198) et Registre National des Tumeurs Solides de l’Enfant (n°900183)
Méthodes

- Recrutement des cas : tous les enfants de moins de 15 ans ayant eu un diagnostic de cancer ou de tumeur cérébrale bénigne depuis 2002, résidant en France métropolitaine au moment du diagnostic

· Recrutement des témoins : échantillon de 5000 adresses d’enfants par an, constitué par l’INSEE sur la base du fichier des impôts, représentatif des enfants de moins de 15 ans vivant en France métropolitaine

· Géocodage des adresses anonyme et à l’aveugle du statut cas ou témoin (Geocible, basesNavteq et IGN)

· Modélisation des doses de radiation dues aux rejets gazeux des centrales nucléaires : IRSN/DRPH/SER ; Données sur les radiations ionisantes d’origine naturelle : IRSN/PRP-DGE/SEDRAN/BRN ; Localisation des lignes à haute tension : RTE

Résultats

La première analyse réalisée a concerné le risque à proximité des centrales nucléaires françaises, et a été réalisée en collaboration avec l’IRSN. Nous avons observé un risque de leucémie plus élevé à moins de 5 km des centrales sur la période 2002-2007, mais ce risque de leucémie apparaissait indépendant de l’exposition radioactive estimée par modélisation des rejets gazeux.

Publications

Sermage-Faure C, Laurier D, Goujon-Bellec S, Chartier M, Guyot-Goubin A, Rudant J, HémonD, Clavel J. Childhood leukemia around French nuclear power plants--the geocap study, 2002-2007. Int J Cancer 2012;131(5):E769-80.

Clavel J, Sermage-Faure C, Goujon-Bellec S, Rudant J, Guyot-Goubin A, Chartier M, Laurier D, Hémon D. Childhood leukemia around French nuclear power plants - the geocap study, 2002-2007 - responses to letters. Int J Cancer 2012. Letter

Sermage-Faure C, Demoury C, Rudant J, Goujon-Bellec S, Guyot-Goubin A, Deschamps F,Hemon D, Clavel J. Childhood leukemia close to high voltage power lines – the Geocap study, 2002-2007. Br J Cancer, 2013;108(9):1899-906.

Houot J, Marquant F, Goujon S, Faure L, Honoré C, Roth MH, Hémon D, Clavel J. Residential proximity to heavy-traffic roads, benzene exposure, and childhood leukemia-the GEOCAP study, 2002-2007. Am J Epidemiol. 182(8):685-93. (2015)

Marquant F, Goujon S, Faure L, Guissou S, Orsi L, Hémon D, Lacour B, Clavel J. Risk of childhood cancer and socio-economic disparities: Results of the French nationwide study geocap 2002-2010. Paediatr Perinat Epidemiol. 30(6):612-22. (2016)

Thèses

Claire Sermage-Faure « Incidence des leucémies de l'enfant en fonction de la proximité et des caractéristiques générales de diverses sources d'expositions environnementales » (dir. D. Hémon), Université Paris-Sud, soutenue en 2012

Claire Demoury « Rôle des expositions résidentielles au radon et aux champs électriques et magnétiques à extrêmement basse fréquence dans l'incidence des leucémies de l'enfant » (dir.. D. Hémon), Université Paris-Sud, soutenue en 2014

Jennifer Houot « Facteurs de risque environnementaux des leucémies de l'enfant » (dir. D. Hémon), Université Paris-Sud, soutenue en 2016

Astrid Coste, « Rôle des expositions environnementales aux rayons ultraviolets naturels et aux pesticides liés aux activités agricoles et hémopathies malignes de l’enfant » (dir. J. Clavel), Université Paris-Descartes,  soutenue en 2017

Etude ESTELLE

ESTELLE - Etude cas-témoins sur les cancers de l’enfant (leucémies, lymphomes, tumeurs cérébrales, neuroblastomes, néphroblastomes, hépatoblastomes)

Investigateur Jacqueline Clavel, Jérémie Rudant- INSERM UMRS 1153 – équipe EPICEA
Période d'étude 2010-2011
Objectifs

- Etudier l'influence, sur le risque de cancer chez l'enfant, du déroulement de la grossesse, des caractéristiques de l’enfant à la naissance, de l’environnement de l’enfant in utero ou au cours de l’enfance, lié à la profession ou au mode de vie de ses parents, ou lié au voisinage de ses résidences successives, des antécédents familiaux de cancer, de malformations congénitales, ou de maladies auto-immunes….

- Identifier des facteurs de prédisposition génétique susceptibles de moduler le rôle de ces facteurs, notamment les polymorphismes des gènes impliqués dans le transport et le métabolisme des xénobiotiques, dans la réparation de l'ADN, dans la réponse immunitaire, ou dans le développement embryonnaire et la différenciation cellulaire…

- Etudier les interactions entre ces ensembles de polymorphismes et les facteurs environnementaux.

Collaborations

SFCE, Services d’hémato-oncologie et de neurochirurgie pédiatriques,
CRB Epigenetec (INSERM U775), IPSOS, Geocible, Integragen
Caroline Besson (Inserm U802), Judith Landman-Parker (Hôpital Trousseau), Isabelle Janoueix (Inserm U830),

Financement INCa, Ligue Nationale contre le Cancer, Enfants et Santé, DHOS
Réglementatlon CNIL (908283) – avis favorable CPP Ile de France IV, 2008/12NICB (hors RBM)
Méthodes

L’étude ESTELLE a été réalisée en 2010-2011 sur l’ensemble du territoire métropolitain, selon un modèle très proche de l’enquête antérieure ESCALE. Elle a inclus :

- 1814 cas cas ayant eu un diagnostic de leucémie (740), lymphome de Hodgkin (206), lymphome non hodgkiniens (174), tumeur cérébrale (339), neuroblastome (201), néphroblastome (134) ou hépatoblastome (22) avant l’âge de 15 ans.

- 1423 témoins de même âge et de même sexe en moyenne que les cas, sélectionnés par quotas en population générale.

Les mères biologiques des enfants cas et témoins ont été interrogées par téléphone de façon standardisée, sur les antécédents de l’enfant et de sa famille et sur son environnement.

Un prélèvement a été réalisé sous réserve du consentement informé des parents. Il s’agissait de sang (cas) ou de salive (témoins, parents des cas, apparentés en cas d’antécédents familiaux).

Résultats

L’analyse de cette enquête débute. Pour certaines localisations, les données seront analysées conjointement à celles de l’enquête précédente ESCALE.

Publications

Ajrouche R, Rudant J, Orsi L, Petit A, Baruchel A, Nelken B, Pasquet M, Michel G, Bergeron C, Ducassou S, Gandemer V, Lutz P, Saumet L, Rialland X, Hémon D, Clavel J. Maternal reproductive history, fertility treatments and folic acid supplementation in the risk of childhood acute leukemia: The ESTELLE study. Cancer Causes Control. 25(10):1283-93. (2014)

Ajrouche R, Rudant J, Orsi L, Petit A, Baruchel A, Lambilliotte A, Gambart M, Michel G, Bertrand Y, Ducassou S, Gandemer V, Paillard C, Saumet L, Blin N, Hémon D, Clavel J. Childhood acute lymphoblastic leukaemia and indicators of early immune stimulation: The estelle study (SFCE). Br J Cancer. 112(6):1017-26. (2015)

Orsi L, Rudant J, Ajrouche R, Leverger G, Baruchel A, Nelken B, Pasquet M, Michel G, Bertrand Y, Ducassou S, Gandemer V, Lutz P, Saumet L, Moreau P, Hemon D, Clavel J. Parental smoking, maternal alcohol, coffee and tea consumption during pregnancy, and childhood acute leukemia: The ESTELLE study. Cancer Causes Control. 26(7):1003-17. (2015)

Rios P, Bailey HD, Orsi L, Lacour B, Valteau-Couanet D, Levy D, Corradini N, Leverger G, Defachelles AS, Gambart M, Sirvent N, Thebaud E, Ducassou S, Clavel J. Risk of neuroblastoma, birth-related characteristics, congenital malformations and perinatal exposures: A pooled analysis of the ESCALE and ESTELLE French studies (SFCE). Int J Cancer. 139(9):1936-48. (2016)

Rios P, Bailey HD, Lacour B, Valteau-Couanet D, Michon J, Bergeron C, Boutroux H, Defachelles AS, Gambart M, Sirvent N, Thebaud E, Ducassou S, Orsi L, Clavel J. Cancer Causes Control. Maternal use of household pesticides during pregnancy and risk of neuroblastoma in offspring. A pooled analysis of the ESTELLE and ESCALE French studies (SFCE). Epub ahead of print 10.1007/s10552-017-0944-5 (2017)

Bailey HD, Lacour B, Guerrini-Rousseau L, Bertozzi A, Leblond P, Faure-Conter C, Pellier I, Freycon C, Doz F, Puget S, Ducassou S, Orsi L, Clavel J. Parental smoking, maternal alcohol, coffee and tea consumption and the risk of childhood brain tumours: The ESTELLE and ESCALE studies (SFCE, France). Cancer Causes Control. 28(7):719-32 (2017)

Bailey HD, Rios P, Lacour B, Guerrini-Rousseau L, Bertozzi AI, Leblond P, Faure-Conter C, Pellier I, Freycon C, Michon J, Puget S, Ducassou S, Orsi L, Clavel J. Factors related to pregnancy and birth and the risk of childhood brain tumours: The ESTELLE and ESCALE studies (SFCE, France) Int J Cancer. 140(8):1757-69. (2017)

Thèses

Roula Ajrouche, « Facteurs de risque des leucémies de l'enfant » (dir. J. Rudant et J. Clavel), Université Paris-Sud, soutenue en 2015

Paula Rios, «Facteurs de risque environnementaux et périnataux des neuroblastomes de l'enfant » (dir. J. Clavel), Université Paris-Descartes, en cours

Nicolas Vidart, «Facteurs de risque environnementaux des tumeurs cérébrales de l'enfant » (dir. J. Clavel), Université Paris-Descartes, en cours

Villejuif

INSERM
UMRS1153 Equipe 7
Bâtiment 15/16
16 avenue Paul Vaillant Couturier
94807 Villejuif Cedex

+33 (0)1 45 59 50 37
rnhe@inserm.fr

Nancy

Faculté de Médecine
BP 20199
9 avenue de la Forêt de Haye
54505 Vandoeuvre les Nancy Cedex

+33 (0)3 72 74 63 26
rntse@inserm.fr